La Géobiologie

 

La géobiologie est une science qui met en évidence les perturbations d'un lieu où d'un habitat, perturbations qui, à la longue détruisent votre santé, mais aussi celle des animaux et végétaux, la géobiologie existe depuis des siècles et des siècles et au fur et à mesure que les siècles passèrent l'homme moderne en a oublié les grands secrets.

 


La géobiologie est la recherche de toutes les ondes telluriques et champs électromagnétiques tel que:   
    -  Le réseau Hartmann (12,2) et ses croisements appelés nœuds géopathogènes.
    -  Le réseau Curry (6,9) en diagonale du réseau Hartmann.
    -  Le grand réseau orthogonale (7,6) Nord-Sud et Est-Ouest
    -  Le grand réseau diagonale (8,2) Sud-Ouest
    -  Les sources d'eaux souterraines (7,8)
    -  Les failles (8,6)

Ce sont tous ces réseaux que nous allons développer dans ce document et en partant de là, nous verrons comment déchiffrer le magnétisme cellulaire (Organe malade suite a ces différentes vibrations).
 
Le shéma est identique pour le grand réseau orthogonal (7,6) et le grand réseau diagonal 8,2 sauf que le quadrillage est 12 fois plus grand que le réseau Hartmann et Curry.

 

Le grand réseau orthogonale (7,6) couleur blanche, appelé par les romains le découmanus est le ch.E-M qui se déplace d'Ouest en Est et a donc comme père le Soleil et une mère le magnétisme galactique qui le charge de l'énergie dont-il a besoin. Les romains considéraient cette source d'énergie comme la main de Dieu qui fait tourner la terre (Décomanus).

 

 
On trouve un pic de celui-ci tous les 30mct et entre les deux pics ,on peut identifier 12 réseaux  Hartmann. Le cardo mundi, le ch.E-M qui se déplace N-S est généré par le magnétisme terrestre c'est-à-dire la rotation de la terre sur elle-même:on trouve un pic tous les 24mct en N-S. Le grand réseau diagonal ( 8,2) reprend également 12 fois le réseau  Curry soit se trouve avec un quadrillage de 36 mct * 36 mct.

 

 
Ces deux réseaux neutralisés sur le terrain élimine d'office le reaseau Hartmann et Curry.
Voici quelques exemples du mal être de ces ondes telluriques:
Shéma que l'on rencontre souvent lors de détection dans les habitations.



 

Les animaux

 
Les animaux et les végétaux réagissent également aux champs électromagnétiques.

 

Un cheval dans un box est nerveux, violent, on le change de box et il redevient calme. Des chevaux dans leur box,malgré un surcroit de soins,perdent leur robe brillante,s'ébouriffent, manquent d'appétit et maigrissent peu à peu.Ils sont fréquemment sujet à des rhumatismes, paralysies et anémies.

 


Les vaches donnent moins de lait,les truies ont des mises à bas misérables. Selon les espèces,les animaux réagissent de manière différente aux influance des ondes telluriques le chien évite les zones actives(nœud géopathogène) par contre le chat les recherche et les fourmis  y prospèrent.

 

Si on place des rouges-gorges en cage peu avant l’époque de la migration, ils se perchent systématiquement dans la direction de leur destination saisonnière. Pourtant, l’environnement est vide de toutes informations. Par contre, si on perturbe le champ magnétique autour d’eux, ils sont désorientés.

 

 
En 1976 les scientifiques, on  découvert entre les yeux des pigeons voyageurs la présence d’un tissu spécial riche en parcelles de magnétite. Cette pierre naturelle était utilisée par les premiers marins pour se diriger.

 

 
Ces parcelles permettent à l’oiseau de détecter les variations du champ magnétique. Mais nous ne savons pas si ces « détecteurs » sont réellement utilisés pour les longs déplacements car nul système nerveux de liaison n’a été découvert. Une chose est certaine : si on fixe des aimants sur le dos du pigeon, il s’égare.

 

 

La migration des baleines

 

Le magnétisme joue un rôle plus important chez les oiseaux que chez les mammifères. Cependant, certains mammifères marins comme la baleine semblent également s’orienter grâce au champ magnétique.

 

Les baleines, comme certains oiseaux, accomplissent les plus longues migrations du règne animal. Après ce périple de plusieurs milliers de kilomètres, elles s’accouplent ou donnent naissance à leurs petits. La précision de la navigation des baleines lors de leurs migrations annuelles pose encore bien des questions.

 

 
Il semble déjà prouvé que ces mammifères sont capables, grâce à la sensibilité de leur peau, de ressentir la variation de température de l’eau. Ainsi, elles peuvent identifier les différentes zones qu’elles traversent. D’autre part, des particules de magnétite sont présentes dans la boîte crânienne de la baleine à bosse.
Elles pourraient faire office de boussole interne. Aujourd’hui, de nombreux scientifiques pensent que les baleines, comme les oiseaux, sont capables de percevoir les forces magnétiques terrestres. Les échouages des baleines et d’autres cétacés pourraient être dus en partie à des modifications ponctuelles du champ magnétique de la Terre.

 


Les abeilles

 

Les abeilles possèdent également de la magnétite. Elles ne s’en servent pas, comme les oiseaux, pour s’orienter dans l’espace mais dans le temps.

 

La magnétite leur permet en effet de s’accorder aux variations quotidiennes du champ magnétique et de garder un rythme biologique malgré l’obscurité de la ruche et l’absence de tout repère visuel normal.

 

Par contre les abeilles placées sur un nœud géopathogène,seront plus productives et la récolte de miel sera meilleure en quantité .

 

 
TOUS LES INSECTES ONT DES ANTENNES

 

Tout est lié au sein d’un tout indissociable. Notre biosphère est le résultat non seulement d’une série d’éléments tels que la pression atmosphérique, la température, l’humidité et un certain nombre de substances chimiques, mais également d’une énergie magnétique, électrique et électromagnétique infiniment plus fine et plus subtile.

 

 

Les insectes

 

Ceux qui sont depuis toujours capables de détecter et de vivre selon leurs énergies dont nous avons perdu la perception — se sont les insectes : tous, sans exception, sont pourvus d’antennes. Ces petites antennes leur permettent de trouver tout ce dont ils ont besoin : l’endroit requis, la nourriture appropriée ; c’est un domaine prodigieusement intéressant à observer.

 

Tout est soumis aux lois énergétiques. Partout, le magnétisme détermine les rapports, régit la vie et son maintien. A noter que l’insecte qui semble s’être le mieux défendu sur terre serait la fourmi.

 

 
Observez-la, sa façon directe de "mesurer" l’autre à l’antenne, son acceptation de l’autre lorsque celle-ci prouve être de la même longueur d’onde (même famille, même tribu), son attitude rigoureusement xénophobe lorsqu’il s’agit d’une "étrangère". 

 

 

Les végétaux

 

Les plantes, les haies, les arbres sont également victimes mais eux ne savent pas bouger et agonisent à cause de leur source d'onde nocive.

 

 
Le sureau prospère s'il est planté juste au dessus d'une faille.

 

Par contre,les plantes d'appartements,dépérissent aux croisements des nœuds tellurique et en zone neutre reprennent vie et beauté. Les fleurs coupées se fanent plus vite et perdent leurs pétales rapidement. Les fleurs,en général,se fanent rapidement sur failles, mais certaines plantes se trouvent bien su O.N. comme les orties, alors que d'autres les supportent moins bien ou sont nettement mal à l'aise à l'aplomb des mêmes influences radiantes comme le buis, les lierres, artichauts, bégonias, hortensias, capucines, dahlias, rosiers, fusains, aubépines, sapins, pruniers, poiriers, groseilliers, céleri, etc…

 

Ex: Une haie de thuyas ou autre de 10 mètres de long périt sur 1mct à un endroit bien précis. Pourquoi ???

 

Dans une forêt certains arbres bien alignés sur un axe périssent, dépourvus de feuilles, se tordent de façon bizarre,... Ils semblent vouloir fuir l'endroit où ils poussent mais ils sont fixés, rivés au sol.

 

 
Les arbres en champ biotique perturbé (surtout par eau souterraine stagnante ou ruisselante), l'arbre a un tronc pourri et creux.

 

Souvent de grosses tumeurs apparaissent à l'extérieur, mousses et lichens prolifèrent. Un arbre sain la mousse ne se développe qu'au nord) . Implanté sur un point géo, l'arbre fruitier "cherche" la zone saine, il penche, se vrille, se tord.

 

 
La géobiologie ne s'arrête pas là,puisque nous pouvons encore découvrir différentes ondes nocives que j'énumère ci-après: (Celles-ci ne faisant pas partie de ce document).

 

Pour de plus amples explications sur les domaines suivant je vous en réfère au livre "La médecine de l'habitat" Edition Dangle de J.De la Maya : volume de +/-550 pages

 

Les pollutions électriques domestiques : Le four micro-onde, la TV, la radio, le réveil électrique, le gsm, la ligne à haute tension, ...

 

 
Les matériaux nocifs de la construction : Le béton armé,les poutrelles métalliques (toujours les relier à la terre),les matières synthétiques comme les vynils, rideaux, coussins, isolations en polyuréthane, ...

 

Les objets décoratifs intérieurs : tels que, meubles en coin, les masques africains, statuettes, miroirs, ...

 

Les bijoux dégagent également une certaine énergie défavorable pour votre corps.

 

La mémoire des murs:ces derniers se chargent des évènements qui ont eu lieu dans le passé.

 

Ex: Les Egyptiens 4000 ans av.JC connaissaient déjà les mauvaises ondes, voir chapitre biosphère. Les pyramides, la construction se faisait suivant les grands axes, ...

 

Certaines personnes se sentent mal,:stress, fatigue, mal de dos, insomnie,…elles changent de chambre ou déplace simplement leur lit de place et tout rentre dans l'ordre.

 

D'où la géobiologie dépend fortement de notre BIOSPHERE

 

 

LA BIOSPHERE

 

La biosphère est tout ce qui compose l'environnement qui soutient la vie: il ne s'agit pas seulement du mélange gazeux que forme l'air,mais il s'agit aussi :
-   de la pluie
-   de l'humidité
-   du sol
-   du soleil et du vent

 

Elle est composée aussi de tout les champs électro-magnétiques telle que: les failles, les eaux souterraines; mais aussi tout les champs électro-magnétiques que l'homme a lui-même introduit dans l'environnement tels que les radars, les antennes GSM, ...

 

C'est donc l'ensemble de tous les champs électro-magnétiques dans lequel nous évoluons. La biosphère est un chapitre particulier et important de l'écologie surtout parce que la première fonction de notre corps est une antenne. En effet notre corps est relié entre le cosmos et le tellurique.

 

Le corps humain est, avant toutes choses, une prodigieuse antenne. Dès l’instant où l’apport d'énergie vitale se trouve perturbé ou freiné, les pathologies se développent, et, dans de nombreux cas, la mort guette. Sans énergie solaire, il n’est pas de vie possible sur terre.

 

La vie dépend essentiellement de deux forces : une force tellurique et une force cosmique ; elles naîssent et se maintiennent par leur « mariage » ininterrompu.

 

L'homme est une antenne.

 

La différence entre un cadavre et un corps vivant est l'énergie.

 

 

L'énergie

 

L'énergie est due à l'exogène et l'endogène.
L'exogène : les forces telluriques et cosmiques.
L'endogène : le stress, fatigue, les différentes ondes emmagazinées: GSM, ordinateur, radar, satellite, le courant électrique de notre habitat, les influences positives et négatives des autres êtres humains, ...

 

L’homme peut parfaitement se passer de nourriture pendant une quarantaine de jours sans succomber, 7 jours sans boire, peut se priver d’oxygène pendant cinq, six, voir sept minutes (le cerveau étant abîmé dès la troisième minute), mais il ne peut se passer une fraction de seconde de l’apport énergétique... L'énergie solaire.

 

Une expérience à faire :
Au lever,tendez vos deux bras vers le ciel,pieds nus dans a rosée, sentez le magnétisme cosmo tellurique qui traverse vos doigts, mains, avant bras et par plusieurs exercices vous parviendrez à ressentir tout le corps qui se charge d'ondes bénéfiques provenant du cosmos et toute l'électricité statique qui s'évacue par vos pieds. (Votre corps se rééquilibre)

 

Le monde de la science a, jusqu’à présent, attaché trop peu d’importance au fait que le corps humain est, avant tout, une antenne, et non seulement une antenne qui reçoit et émet, mais encore une antenne qui résorbe et accumule.

 

N’est-il pas aberrant que, d’une part, personne n’ignore qu’il ne peut exister de vie sur notre planète sans rayonnement solaire. C'est pour cela que l'on dit que la différence entre un cadavre et un corps vivant est l'énergie. 

 

 

 

L'influence de la biosphère sur notre habitat et notre santé

 

L'O.M.S (l'organisation mondiale pour la santé) reconnait que 90% des facteurs qui nuisent à notre santé sont d'origine exogène.

 

Nous ressentons l'influence de la biosphère,aussi bien en positif qu'en négatif, principalement quand nous dormons.Une biosphère saine est vitale pour notre santé.
Notre corps est une antenne qui absorbe les influences exogènes de la biosphère de notre environnement. Et c'est lors de notre sommeil que nous captons le plus d'influences exogènes soit de champs électromagnétiques.

 

 
D’OÙ  LES DANGERS DE LA CHAMBRE A COUCHER

 

«On me demande souvent, pourquoi j’attache tant d’importance à la chambre à coucher et, de là, au lit. En voici l’explication, et elle est simple et convaincante: en principe, l’homme passe la nuit dans son lit.    

 

La nuit il n'y a pas de compensation solaire.Cette prodigieuse et bienfaisante dynamo est absente pendant la nuit et les autres interférences ont dès lors le champ libre.

 

Allongé sur son lit, l’homme offre aux rayonnements cosmiques et telluriques une surface beaucoup plus grande que lorsqu’il est debout ou assis. « Pendant le sommeil, la tension électrique de la peau diminue sensiblement ; en d’autres mots, la protection faradique se fait beaucoup moins efficace.    

 

Enfin, la latence joue : vous demeurez relativement longtemps au même endroit, voir dans la même position, en tout cas sans trop changer de place.

 

« Une résonance de faille intensifiée par le champ électromagnétique de l’eau qu’elle charrie, lorsqu’elle marque le corps dans une zone déjà agressée par une forte onde de forme (milieu de la chambre) et lorsquelle coïncide avec les traces pathogènes des grands réseaux diagonals et orthogonales passant par ce même point, on ne peut détecter au croisement de tous ces réseaux une formation de cancer.  Le genre d’oncologie est, une fois de plus, une question de résonance aux fréquences.

 

Pendant le sommeil,notre corps se fait une image tridimensionnelle de son environnement. La biosphère peut perturber la polarité cellulaire. (Voir plus loin le magnétisme cellulaire)

 

Notre maison fonctionne comme une caisse de résonance et notre chambre est une caméra, ramassant une image tridimensionnelle, donc holographique, de 150 mètres dans toutes les directions de l'habitat, ceci nous donnant 9 ha de superficie au total.




© 2011 - SmartyWeb